Notre action

Commission accessibilité du comité AVH de Montpellier

Présentation 

Nous travaillons au sein du comité de liaison des associations de personnes handicapées de Montpellier, et avec les organismes qui nous demandent de collaborer avec eux pour rendre accessibles les lieux publics et les établissements recevant du public.

Notre rôle : Nous amenons notre expérience en accessibilité sur des lieux que nous pratiquons quotidiennement, en tant que Déficients Visuels, en faisant appliquer les normes que la loi de 2005 a déterminées,  en favorisant une réflexion plus approfondie des recommandations ou préconisations qui permettent de favoriser le déplacement d’un DV dans la cité, les ERP et dans les transports collectifs. 

Notre but : C’est de participer aux réunions en accessibilité du comité de liaison, où nous représentons le handicap visuel, où nous collaborons avec les décideurs des collectivités locales, les organismes et les entreprises qui représentent le transport collectif, (la SNCF, Hérault transports et la TAM).

Notre investissement en accessibilité, ne se limite pas qu’à de la représentation lors des réunions. Nous avons listé une soixantaine de lieux à Montpellier, et au rythme d’une douzaine par an, nous testons leur accessibilité depuis l’arrêt de tramway le plus proche. Nous en faisons un diagnostic, nous faisons des remarques qui pourraient être prises en compte, afin de faciliter notre autonomie partielle dans la capitale régionale du Languedoc-Roussillon. 

Nous nous sommes également engagés à informer une large partie de la communauté des déficients visuels de l’Hérault, auxquels nous communiquons les difficultés de certains lieux, et des dangers rencontrés lors de nos déplacements.

Nous réalisons aussi chaque trimestre, une lettre de l’accessibilité du comité AVH de Montpellier, où nous relatons les réunions auxquelles nous avons participées, le travail de terrain et de proximité qui émane de nos tests sur les lieux que nous avons listés. Toutes ces communications sont transmises par courrier électronique à près de 300 déficients visuels du grand Montpellier, lesquels nous font des retours qui nous permettent de recenser des avis, qui nous servent lors des discussions auprès des décideurs et des élus.

L’accessibilité est un combat depuis la loi de 1975 ; celle de 2005 a planifié un agenda qui devait parachever l’ensemble de l’accessibilité au premier janvier 2015.

En 40 ans, l’accessibilité est encore à son balbutiement, même les normes ne sont pas appliquées sur tout le territoire, voire la disparité que nous pouvons constater sur la ville de Montpellier.

La tâche est donc énorme, nous sommes face à un travail titanesque, qui pourrait nous être facilités, si les Pouvoirs Publics, les Elus et les Décideurs avaient la volonté de rendre accessible les lieux publics.

Ne parlons plus de l’accessibilité réservée seulement aux personnes handicapées, c’est trop réducteur, l’accessibilité doit être universelle, elle doit favoriser le déplacement de tous.

Pour décrire nos besoins et nos demandes, auprès des personnes qui gravitent autour de nous quotidiennement, ils nous a semblé bon, d’aborder nos attentes par des petits textes illustrés de dessins qui par leur humour dédramatisant la déficience visuelle auprès des personnes clairvoyantes, ce qui permet d’abattre les barrières à notre encontre, en suggérant aux personnes rencontrées de nous proposer leur aide sans à priori.  

Pour la commission accessibilité,

Claudine PASSEPONT