quelques conseils

Les mots pour mettre à l’aise

Dire bonjour, son nom et sa fonction en entrant, le son de la voix ne suffit pas toujours à être reconnu !

s’adresser directement à la personne déficiente visuelle si elle est accompagnée

proposer son aide sans l’imposer

utiliser la parole en cas d'embarras, c’est le moyen de lever les appréhensions et les craintes de part et d’autre

signaler son départ avant de prendre congé

 

Décrire ce qui n’est pas vu

aider au repérage à l’arrivée dans un nouveau lieu

informer oralement avec précision, « le verre est à droite de votre main » plutôt que « par là »

« voir » « regarder » ne sont pas des mots tabous « vous le verrez ce soir » (censurer peut créer un malaise).

dire STOP dans l’urgence, « attention » n’explique ni le danger, ni d’où il vient.

 

Le guidage

la personne déficiente visuelle prend le coude du guide.

Dans un passage rétréci, le guide prévient la personne guidée et place son coude derrière son dos.

Si le guidage se fait au bras, le guide marque un arrêt devant un escalier ou un trottoir ; il précise si ça monte ou si ça descend et guide sa main vers la rampe.