Bon à savoir spécial confinement

03 Novembre 2020

Quatre points sont développée dans notre bon à savoir spécial confinement. Prenez soin de vous à très vite.

Sommaire

1.       Des conditions de sorties assouplies pour les personnes handicapées  1

2.       Les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) restent ouvertes. 2

3.       Pour les particuliers employeurs : masques pour auxiliaires de vie. 3

4.       0 800 360 360 : Un N° d’appui pour les personnes en situation de handicap et les aidants dans le cadre de la crise. 4

 

1.Des conditions de sorties assouplies pour les personnes handicapées


Tous les déplacements sont interdits mais les conditions de sortie pour les personnes handicapées et leur accompagnant sont assouplies dans le strict respect des gestes barrières qui restent obligatoires pour la santé de tous.

  • Vous pouvez sortir, plus longtemps (plus d’une heure) et vous pouvez aller plus loin de chez vous (plus d’un km).
  • Vous pouvez sortir à pied ou en voiture.
  • Vous pouvez aller dans un lieu de détente en plein air et ouvert au public.
  • Vous pouvez sortir plus souvent.

 

Dans tous les cas, vous devez avoir avec vous votre attestation dérogatoire de déplacement ET tout document qui justifie votre handicap. Vous montrez les deux documents aux policiers s’ils vous contrôlent.

 

Si vous devez être accompagné, la personne doit avoir son attestation dérogatoire de déplacement habituelle pour chaque sortie.

 

Pour l’instant, aucune information officielle ne dispense les personnes déficientes visuelles de se déplacer sans attestation.

 

Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

 

Pour en savoir plus : https://handicap.gouv.fr/grands-dossiers/coronavirus/article/foire-aux-questions-reprise-de-l-epidemie#

 

 

Une version accessible de l’attestation dérogatoire de déplacement est disponible sur le site de l’association Valentin Haüy : https://www.avh.asso.fr/fr/covid-19/attestation-de-deplacement

 

Retour au sommaire

 

2.Les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) restent ouvertes

 

Les MDPH continuent à fonctionner. L’organisation de l’accueil physique se fait dans des conditions assurant la sécurité sanitaire des personnes handicapées et des professionnels (moins de personnes accueillies pour permettre le respect de la distanciation physique, mise à disposition de solutions hydro-alcooliques, séparations des espaces, équipements de protection pour les professionnels des MDPH).

 

Néanmoins, le confinement ayant pour but de limiter la circulation du virus en diminuant les déplacements et interactions de chacun, certaines MDPH ne sont ouvertes que pour les situations urgentes ou complexes et invitent les personnes à privilégier les contacts par téléphone ou mails avant tout déplacement.

Nous vous invitons à vous rapprocher de vos MDPH respectives pour connaître les modalités qu’elles ont mises en place.

 

Quant aux règles de fonctionnement des commissions des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH), elles seront adaptées afin d’assurer une continuité de service auprès des personnes et des familles.

 

Retour au sommaire

 

3.Pour les particuliers employeurs : masques pour auxiliaires de vie

Le circuit de distribution gratuite de masques en pharmacie d’officine est restauré pour les assistants de vie qui accompagnent des particuliers employeurs fragiles. Les assistants de vie identifiés ci-dessous pourront s’approvisionner en masques pour une période de 5 semaines, à raison de 50 masques par salarié.

Les assistants de vie peuvent ainsi s’approvisionner en masques dans les pharmacies d’officine, sous réserve de remplir certains critères et notamment, être employés chez un particulier employeur :

  • De 70 ans et plus ou bénéficiaire de l’ l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ;
  • En situation de handicap et bénéficiant de la Prestation de compensation du handicap (PCH), l’Allocation compensatoire pour tierce personne (ACTP), l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) ou la Majoration pour tierce personne (MTP), ou titulaire de la carte invalidité 80% ou de la carte mobilité inclusion.

Une communication sera adressée par le centre national du Cesu aux salariés concernés dans les prochains jours.

Si le Cesu ne dispose pas des coordonnées du salarié, la communication est adressée au particulier employeur, à charge pour lui de la transmettre à son salarié.

 

Pour pouvoir retirer gratuitement les masques, le salarié doit présenter à la pharmacie d’officine plusieurs documents :

  • Une copie du mail ou du courrier envoyé par le Cesu ;
  • L’attestation du Cesu (attachée au mail ou adressée avec le courrier) qui est à imprimer, compléter et signer par le salarié et l’employeur ;
  • Sa pièce d’identité ;
  • Un bulletin de salaire Cesu récent ;
  • Pour les bénéficiaires de la Prestation de compensation du handicap (PCH), l’Allocation compensatoire pour tierce personne (ACTP), l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) ou la Majoration pour tierce personne (MTP) ou titulaire de la carte invalidité 80% ou de la carte mobilité inclusion, la notification de droits adressée au particulier employeur par l’autorité compétente.

 

Pour les assistants de vie intervenant auprès de particuliers employeurs via une structure mandataire, ils doivent :

  • Se rendre en pharmacie d’officine pour retirer les masques ;
  • Présenter les justificatifs susmentionnés.

 

Pour en savoir plus : https://www.cesu.urssaf.fr/info/accueil/question-du-moment/informations-covid-19.html

 

Retour au sommaire

 

4.0 800 360 360 : Un N° d’appui pour les personnes en situation de handicap et les aidants dans le cadre de la crise

 

Vous êtes en situation de handicap, vous êtes un proche aidant et ne trouvez pas de solution auprès de votre relais habituel, dans le cadre de la crise ?

Le 0 800 360 360 est un numéro vert donc gratuit qui vous permet d’entrer directement en relation avec des acteurs impliqués dans l’accompagnement des personnes handicapées près de chez vous, qui se coordonnent pour vous apporter des solutions adaptées.

Quand faire appel au 0 800 360 360 ?

  • Vous êtes en situation de handicap, vous n’avez plus de solution d’accompagnement ou de soins en raison de la crise
  • Vous êtes un aidant, vous avez besoin de soutien, et vous ne trouvez pas de relais
  • Vous avez besoin d’appui pour reprendre vos activités habituelles

 

Pour plus d’information : https://handicap.gouv.fr/les-aides-et-les-prestations/article/le-0-800-360-360-un-numero-d-appui-dans-le-cadre-de-la-crise-pour-les-personnes